BIOGRAPHIE

LOGO BAYARD-NIZET

 

Accueil 

 

Edition 

 

Catalogue 

 

Compositeurs 

 

Gravure 

 

MyPartitor

 

Polices
 


Oeuvres éditées 

Compositeurs 

Georges Antoine 

Jean-Pierre Armanet 

Paul Barras 

Tiziano Bedetti 

Michel Béro 

Jean-Louis Cadée 

Leonello Capodaglio 

Yves Carlin 

Dominique Charle 

Thierry Chleide 

Marcel Cominotto 

Roger Cornelis 

Mathieu Debaar 

Christian Debecq 

Firmin Decerf 

Paul Detiffe 

Berthe di Vito-Delvaux 

Georges Dubois 

Albert Dupuis 

Luc Dupuis 

Michel Fourgon 

Pierre Froidebise 

Maurice Guillaume 

André Jadot 

Mathieu Jodin 

André Klenes 

Lucien Lambotte 

Louis Lavoye 

Michel Leclerc 

Guillaume Lekeu 

Jean-Luc Lepage 

Alain Levecq 

Pierre Liémans 

Albert Lomba 

Guy-Philippe Luypaerts 

Anne Martin 

Raymond Micha 

Marian Mitea 

Onofrio Palumbo 

Désiré Pâque 

Jean-Dominique Pasquet 

Carlos Peron Cano 

René Potrat 

Henri Pousseur 

Jean Rogister 

Paul Rouault 

Paul Sana 

Pierre Schwickerath 

Edouard Senny 

Claude Siquiet 

Philippe Verkaeren 

Patrick Wilwerth 

Pirly Zurstrassen 

 Luc DUPUIS (Uccle 1954)

Organiste et compositeur belge né à Uccle en 1954, Luc Dupuis est professeur d' « écriture et analyse » au Conservatoire royal de Bruxelles  Il est à l'origine de la construction de l'orgue de l'église N.-D. des Grâces à Woluwe-Saint-Pierre, plus connu sous le nom d' « Orgue du Chant d'Oiseau ». Il en fut l'organiste titulaire et le conservateur jusqu'en 1990. Improvisateur réputé, il s'est également fait entendre, en tant que concertiste, dans un large répertoire allant de Buxtehude à Messiaen, avec une prédilection pour la musique symphonique française. Dans sa discographie, on retiendra ses enregistrements de Widor (Symphonie gothique), Dupré (Versets sur les vêpres de la Sainte Vierge) et Messiaen (Les Corps glorieux). Pour la radio, il s'est notamment produit comme soliste dans la Symphonie concertante de Jongen et les concertos pour orgue et orchestre de Poulenc, Dupré et Flor Peters. En tant que compositeur, il a d'emblée obtenu le prix de composition de la SABAM en 1985 avec son opus 1, un Stabat Mater pour chœur mixte à huit voix. On lui doit de nombreuses compositions pour orgue, des œuvres pour harpe, pour chœur, des transcriptions, une suite pour orchestre symphonique et une messe. Comme professeur, son approche pédagogique originale de l'enseignement des écritures basée sur le répertoire a suscité un véritable enthousiasme chez ses élèves, et son cours d'harmonie disponible en ligne est souvent cité et régulièrement consulté par nombre d'enseignants et d'étudiants.

 

 














 

Da Capo